Les plantes cultivées

Notre pratique culturale consiste à privilégier une diversité importante de plantes cultivées, une quinzaine sont réparties sur de petites parcelles de 200 à 1000 m2. Les plantes telles que bleuet et coriandre nécessitent d’être ressemées tout les ans. D’autres sont pérennes et restent en place plusieurs années après la plantation. L’activité la plus contraignante est le désherbage nécessaire à la maitrise des plantes indésirables.

Certaines plantes se récoltent deux fois l’an lorsqu’elles sont irriguées (estragon, mélisse). La période d’activité la plus intense s’échelonne de mars pour les plantations et la préparation du sol jusqu’à octobre pour les dernières récoltes.
Dans la mesure du possible, nous privilégions les interventions douces (binage manuel, paillage, motoculteur) afin d’éviter le tassement des sols et la perturbation de l’activité de la microfaune du sol. Le paillage des plantes limite considérablement l’irrigation et facilite la maitrise des plantes indésirables.

Nous expérimentons sur d’autres parcelles une pratique sans intervention au niveau du sol qui consiste à laisser pousser ce qui veux bien pousser et sélectionner ensuite par fauchage. Certaines parcelles sont désherbées par le passage des moutons, tel que cela se faisait autrefois.